The Free Dictionary  
mailing list For webmasters
Welcome Guest Forum Search | Active Topics | Members

Subjonctif et voix passive Options
Vinteuil
Posted: Saturday, March 3, 2012 2:54:41 PM
Rank: Newbie

Joined: 3/3/2012
Posts: 1
Neurons: 3
Location: France
Bonjour à toutes et à tous,

J'ai vu qu'il y avait déjà un topic sur le sujet, mais il ne m'aide pas pour autant à résoudre le problème que me pose l'exemple précis suivant.
Lorsque je mets au discours indirect la phrase :
Je lui ai demandé : "Croyez-vous que je puisse me mesurer aux élèves du conservatoire ?",
j'ai tendance à écrire :
Je lui ai demandé s’il croyait que je pouvais me mesurer aux élèves de conservatoire.


Est-ce incorrect ?
Si cela est juste, pourquoi "puisse" (subj. présent) ne reste-t-il pas inchangé - ou ne devient-il pas "pusse" (subj. imparfait)?

Merci de votre attention et de vos réponses.
SandraM
Posted: Sunday, March 4, 2012 8:52:41 AM
Rank: Advanced Member

Joined: 3/11/2009
Posts: 424
Neurons: 1,884
Bonjour Vinteuil,
Bienvenue à bord, mais dites donc, la concordance à l'imparfait du subjonctif, vous tapez fort !
Je n'ai pas mon Bon usage de Grévisse sous la main, donc, un peu au flair (on pourrait dire "au pif" aussi mais ce serait plus péjoratif) :
Pour moi les trois possibilités que vous évoquez sont correctes mais :
"Je lui ai demandé s'il croyait que je pouvais" et "Je lui ai demandé s'il croyait que je puisse" sont quasiment du même niveau de langage, correct, (le subjonctif un poil plus soutenu et insistant aussi un peu plus sur l'aspect hypothétique de la possibilité de se mesurer aux élèves de conservatoire).
Quant à "Je lui ai demandé s'il croyait que je pusse", il est tellement soutenu (et un peu vieillot) que des élèves (croyez-en mon expérience), même de lycée, réagirait avec incompréhension, des adultes peu habitués à cet usage réagiraient en trouvant que "vous vous la pétez beaucoup" et des adultes même adeptes de l'imparfait du subjonctif auraient tendance à juger l'effet plaisant ou ironique.
Mais en toute rigueur logique de concordance des temps, ça devrait être "pusse" bien que le français ait toujours eu une tolérance sur le temps logique (concordance à l'imparfait) moins impératif que le temps réel (le moment de référence de la subordonnée se trouve réellement être antérieur à celui de la subordonnée, ex : J'ai demandé au médecin s'il croyait que j'aie pu/j'eusse pu me blesser gravement avant de tomber dans les pommes). Cela dit, comme on le voit avec mon dernier exemple ("j'aurais pu" brûle ici la langue), on est proche ici des sens du conditionnel (hypothèse, potentiel, irréel), qui est une invention française, et ça brouille la situation parce qu'en latin (partiellement respecté dans le cas de la concordance des temps), le subjonctif seul existe (pas de conditionnel).
Voilà une réponse embrouillée à une question compliquée. J'espère avoir aidé un peu quand même.
Users browsing this topic
Guest


Forum Jump
You cannot post new topics in this forum.
You cannot reply to topics in this forum.
You cannot delete your posts in this forum.
You cannot edit your posts in this forum.
You cannot create polls in this forum.
You cannot vote in polls in this forum.