The Free Dictionary  
mailing list For webmasters
Welcome Guest Forum Search | Active Topics | Members

Expressions imagées Options
SandraM
Posted: Saturday, August 08, 2009 7:08:17 AM
Rank: Advanced Member

Joined: 3/11/2009
Posts: 396
Neurons: 1,437
Je suis tombée par hasard sur un article d'un blog du site du Guardian et ses commentaires qui portait sur les expressions imagées dans différentes langues (pour les anglophones l'article est ).
Le français a plus que sa part d'expressions hautes en couleur comme "pleuvoir comme vache qui pisse", "il faut pas pousser Mémé dans les orties, surtout quand elle est en short" (une de mes préférées) ou "ça nous est tombé dessus comme la misère sur le vaste monde" (variante "comme la petite vérole sur le bas clergé breton").
Vous en connaissez surement plein, pourriez-vous nous faire un petit florilège. Avez-vous une expression préférée ou qui vous fait rire ?
Vaurien
Posted: Sunday, August 23, 2009 6:01:08 PM
Rank: Member

Joined: 4/4/2009
Posts: 25
Neurons: 78
Location: France
Un mien camarade précise que sa grand-mère dit "faut pas pousser Mémé dans les orties, surtout quand elle n'a pas de culotte".
La mère de ma douce dit "tomber dessus comme la misère sur le *pauvre* monde".
On se posait aussi des questions sur l'origine de l'expression "ficher son billet" : cela vient-il de donner son billet (= promesse écrite), des billets à ordre à la Balzac ? Ou, plus tiré par les cheveux, un rapport avec les billets de pari ?
SandraM
Posted: Monday, August 24, 2009 8:33:25 AM
Rank: Advanced Member

Joined: 3/11/2009
Posts: 396
Neurons: 1,437
Je crois plus aux billets de pari. Ex. Je te fiche mon billet que Germaine a une jambe de bois = Je te parie/garantis que G. a une jambe de bois.
JPK
Posted: Saturday, August 29, 2009 8:37:15 PM
Rank: Advanced Member

Joined: 8/13/2009
Posts: 644
Neurons: 1,998
Location: Canada
Vaurien wrote:
"faut pas pousser Mémé dans les orties, surtout quand elle n'a pas de culotte".


haha, j'adore cette expression, je ne l'avais jamais entendue auparavant!

Vaurien wrote:
La mère de ma douce dit "tomber dessus comme la misère sur le *pauvre* monde".


C'est aussi la version que j'ai entendue.

Pour répondre à la question originale, j'aime l'expression "bayer aux corneilles" parce que la majorité des personnes ne la comprend pas et l'utilise de façon erronée. La plupart des gens pense que l'expression fait référence à "bâiller", mais "bayer" est un mot qui n'est plus utilisé, sauf dans l'expression ci-haut. Il signifie "avoir la bouche ouverte", et l'expression "bayer aux corneilles" signifie regarder béatement en l'air.

Quelques autres expressions que j'aime bien: «Il pleut à boire debout», «Il vente à écorner les boeufs», «Parler l'anglais comme une vache espagnole», «être habillé comme la chienne à Jacques».
SandraM
Posted: Sunday, August 30, 2009 8:42:16 AM
Rank: Advanced Member

Joined: 3/11/2009
Posts: 396
Neurons: 1,437
Deux autres dont je viens de me souvenir et que j'aime bien.
Pour un vêtement très froissé "il sort de la gueule d'une vache".
Et le classique mais toujours bon "se mettre le doigt dans l'œil jusqu'au coude".
J'espère en découvrir plein d'autres, à plus.
tchensa
Posted: Tuesday, September 08, 2009 6:34:10 AM
Rank: Advanced Member

Joined: 9/8/2009
Posts: 42
Neurons: 126
Location: Belgium
je pense aussi à:

"Se regarder en chiens de faïence" se regarder avec hostilité, méfiance.

j'aime bien aussi :

"Revenons à nos moutons ! " revenons à notre sujet.
"Passer l'arme à gauche " mourir
"Avoir un poil dans la main " être paresseux ( comme il ne fait rien avec ses mains, un poil y a pousser!)
" Se creuser la tête " réfléchir,faire un grand effort de réflexion.
et la dernière que j'aime bien:
"Avoir la gueule de bois " être malade d'avoir trop bu...mais ça ne se dit que le lendemain au réveil!
SandraM
Posted: Tuesday, September 08, 2009 11:59:04 AM
Rank: Advanced Member

Joined: 3/11/2009
Posts: 396
Neurons: 1,437
Bienvenue tchensa !
Sur le thème gueule de bois, il y en a quelques-unes que j'aime bien :
- avoir le casque à pointe
- avoir mal aux cheveux
- avoir les cheveux qui poussent à l'intérieur.
Je suis sûre qu'il y en a des dizaines d'autres.
ClaudineM
Posted: Tuesday, September 08, 2009 12:20:45 PM
Rank: Newbie

Joined: 9/8/2009
Posts: 1
Neurons: 3
Location: France
Bonjour à toutes et tous,

Une autre expression sur le temps : il fait un froid de canard!!! il fait un temps à ne pas mettre un chien dehors!!
Dans la région Toulousaine, on dit aussi "J'ai le froid dessus!" Cela signifie, que rien ne nous réchauffe...
Ayant un peu voyagé dans diverses régions, j'adore les expressions que l'on peut entendre ...
A bientôt dés qu'une autre expression me "reviendra" et merci de m'en faire découvrir d'autres
tchensa
Posted: Wednesday, September 09, 2009 4:24:52 AM
Rank: Advanced Member

Joined: 9/8/2009
Posts: 42
Neurons: 126
Location: Belgium
je ne connaissais pas l'expression toulousaine! Elle me plait! avoir le froid dessus comme une sorte de fardeau dont il est difficile de se débarrasser!

ça me fait pensé à d'autres expressions

dans ma région on dit :"j'ai de la neige dans le dos" qui veut dire aussi que lorsqu'on a eu froid , même ensuite, au chaud on continue à ressentir la sensation de froid.

" ça me fait froid dans le dos" à propos de quelque chose qui nous effraye ou qui nous choque.

ex: As -tu vu les infos à propos de la pandémie de grippe A? On risque tous d'être contaminer cet hiver! En y pensant, ça me fait froid dans dos!
ex 2: On n' a toujours pas pu arrêter le tueur d'enfants. Dire que ce gars se promène en liberté, peut-être même dans notre quartier! ça me fait froid dans le dos!

et dans le même ordre d'idées:

"ça me donne la chaire de poule" ça me fait frissonner et/ou littéralement mes poils se redressent et pas peau prend l'aspect de la peau d'une poule a qui on a arraché les plumes! c'est parlant comme image, non???

ex: Cet homme ressemble à Freddy Krueger! Il me donne la chaire de poule!
ex: Quand ce type parle, on croirait entendre Hitler! Il me donne la chaire de poule!
ex 2: Le vent est glacial aujourd'hui. J'en ai la chaire de poule! Regarde mon bras
SandraM
Posted: Wednesday, September 09, 2009 6:11:38 PM
Rank: Advanced Member

Joined: 3/11/2009
Posts: 396
Neurons: 1,437
Il vient de m'en revenir trois que j'aime bien.
Pour dire que quelqu'un a les jambes arquées, on peut dire "on dirait qu'il a fait Paris-New York sur un camion-citerne".
Pour décrire quelqu'un de très sérieux, qui n'est pas un marrant "celui-là, il rit quand il lui tombe un œil" (pas très souvent du coup forcément).
Pour quelqu'un qui a l'air alcoolique "celui-là, il suce pas que de la glace".
SandraM
Posted: Friday, September 11, 2009 7:25:21 AM
Rank: Advanced Member

Joined: 3/11/2009
Posts: 396
Neurons: 1,437
Encore une autre, décidément, ça n'arrête pas de me revenir !
Pour dire être mort "manger des pissenlits par la racine". L'équivalent en anglais est marrant aussi, je trouve "to push up the daisies" (qu'on pourrait traduire par "pousser les pâquerettes par en-dessous").
JPK
Posted: Wednesday, September 30, 2009 1:03:28 PM
Rank: Advanced Member

Joined: 8/13/2009
Posts: 644
Neurons: 1,998
Location: Canada
Quelques autres expressions:

-Attendre quelqu'un avec une brique et un fanal: l'attendre de pied ferme, se préparer à le réprimander ou à lui imposer une sanction.
-Passer un sapin à quelqu'un: l'arnaquer.
-Accrocher ses patins: prendre sa retraite (pour un joueur de hockey). Il y a des équivalents pour d'autres sports, comme «Accrocher son gant» (baseball) ou "Accrocher ses crampons» (soccer/football européen).
-Être aux oiseaux: être ravi.
-Grimper dans les rideaux: s'affoler, réagir de façon excessive.
-Dormir sur ses deux oreilles: bien dormir, sans inquiétude
-Donner sa langue au chat: renoncer à trouver la réponse à une devinette.
-Passer la nuit sur la corde à linge: Passer une nuit blanche ou agitée. (se dit généralement à une personne qui a l'air fatiguée: «as-tu passé la nuit sur la corde à linge?»)
SandraM
Posted: Thursday, October 01, 2009 5:26:58 AM
Rank: Advanced Member

Joined: 3/11/2009
Posts: 396
Neurons: 1,437
JPK wrote:
Quelques autres expressions:

-Attendre quelqu'un avec une brique et un fanal: l'attendre de pied ferme, se préparer à le réprimander ou à lui imposer une sanction.
-Passer un sapin à quelqu'un: l'arnaquer.

-Être aux oiseaux: être ravi.

Est-ce que tu as une idée de l'origine de ces expressions ?
J'aime particulièrement le coup de la corde à linge ;-)

Une autre vient de me venir, pour dire que quelqu'un est vieux et sénile, on dit qu'il/elle sucre les fraises. J'imagine que c'est pour parler du tremblement incontrôlé qui affecte pas mal de personnes âgées. Ou peut-être que ça n'a rien à voir.
JPK
Posted: Thursday, October 01, 2009 2:51:12 PM
Rank: Advanced Member

Joined: 8/13/2009
Posts: 644
Neurons: 1,998
Location: Canada
SandraM wrote:
JPK wrote:
Quelques autres expressions:

-Attendre quelqu'un avec une brique et un fanal: l'attendre de pied ferme, se préparer à le réprimander ou à lui imposer une sanction.
-Passer un sapin à quelqu'un: l'arnaquer.

-Être aux oiseaux: être ravi.

Est-ce que tu as une idée de l'origine de ces expressions ?
J'aime particulièrement le coup de la corde à linge ;-)

Une autre vient de me venir, pour dire que quelqu'un est vieux et sénile, on dit qu'il/elle sucre les fraises. J'imagine que c'est pour parler du tremblement incontrôlé qui affecte pas mal de personnes âgées. Ou peut-être que ça n'a rien à voir.


Je suis content que tu apprécie mes expressions! Pour ce qui est de sucrer ses fraises, je trouve que c'est une belle expression mais je n'ai aucune idée d'où elle vient! Si on parlait de saler ses fraises, je comprendrais, mais c'est bon, des fraises avec du sucre! ;)

Pour ce qui est de l'origine de celles que tu as citées, c'est parfois difficile de le savoir car il existe souvent plusieurs explications différentes.

Pour ce qui est de la brique et du fanal, j'ai lu que cela daterait du temps oû les gens se déplaçaient en carioles tirées par des chevaux, et que l'expression n'avait pas la même signification qu'aujourd'hui. Comme il n'y avait pas de chauffage électrique, les gens faisaient chauffer des briques et les déposaient dans le fond de la cariole afin de se réchauffer les pieds. La nuit, il n'y avait pas autant d'éclairage qu'aujourd'hui, alors le cocher attendait ses passagers avec un fanal pour leur éclairer le chemin.

Personnellement, l'image qui me vient quand je pense à «attendre quelqu'un avec une brique et un fanal» est celle de l'épouse attendant son mari qui n'est toujours pas rentré de la taverne aux petites heures du matin. La brique, dans ce cas, devient alors une arme offensive ;)

Pour ce qui est des deux autres expressions («passer un sapin» et «être aux oiseaux»), je suis curieux aussi, je vais essayer de faire une petite recherche et je te tiendrai au courant!

p.s. est-ce que mon français québécois est difficile à comprendre? Je n'ai pour ma part aucune difficulté à comprendre ton français français :)
SandraM
Posted: Thursday, October 01, 2009 4:17:53 PM
Rank: Advanced Member

Joined: 3/11/2009
Posts: 396
Neurons: 1,437
JPK wrote:

p.s. est-ce que mon français québécois est difficile à comprendre? Je n'ai pour ma part aucune difficulté à comprendre ton français français :)

Non, pas de problème. Je pense vraiment qu'à part la prononciation et quelques mots courants par ci par là, il n'y a pas une si grande différence que ça entre ces deux dialectes français, juste assez pour l'exotisme, pas assez pour empêcher la compréhension ;-).

Encore une autre expression, qui vient de mon arrière grand-mère, celle-là : à propos de quelqu'un qui t'a fait une crasse et à qui tu gardes rancune ou dont tu te méfies depuis, on dit "celui-là, il a chié/fait dans mes bottes".
tchensa
Posted: Thursday, October 01, 2009 4:18:27 PM
Rank: Advanced Member

Joined: 9/8/2009
Posts: 42
Neurons: 126
Location: Belgium
"être aux oiseaux" j'aime beaucoup!

chez moi et en France aussi je crois, on dit " être aux anges"

ps: ton français québécois écrit est identique à mon français de Belgique... Par contre quand je regarde des séries québécoises comme "catherine" ou " Miss meteo" par exemple, là c'est une autre histoire : accent + expression c'est pratiquement une autre langue! ;-)
JPK
Posted: Friday, October 02, 2009 10:04:23 AM
Rank: Advanced Member

Joined: 8/13/2009
Posts: 644
Neurons: 1,998
Location: Canada
tchensa wrote:
Par contre quand je regarde des séries québécoises comme "catherine" ou "Miss meteo" par exemple, là c'est une autre histoire : accent + expression c'est pratiquement une autre langue! ;-)


C'est exactement la même chose pour moi et les séries ou films français! Et pour les séries en anglais, c'est très difficile d'écouter les traductions françaises après avoir entendu les voix originales des acteurs!
SandraM
Posted: Wednesday, October 14, 2009 6:50:30 AM
Rank: Advanced Member

Joined: 3/11/2009
Posts: 396
Neurons: 1,437
Je viens de penser à une autre !
Pour dire "ne reste pas les bras ballants et l'air idiot à ne pas savoir pas faire", on peut dire "ne reste pas comme une poule qui a trouvé un couteau". J'aime bien imaginer l'air de la poule face à l'opinel ;-).
JPK
Posted: Thursday, October 15, 2009 11:28:00 AM
Rank: Advanced Member

Joined: 8/13/2009
Posts: 644
Neurons: 1,998
Location: Canada
SandraM wrote:
Je viens de penser à une autre !
Pour dire "ne reste pas les bras ballants et l'air idiot à ne pas savoir pas faire", on peut dire "ne reste pas comme une poule qui a trouvé un couteau". J'aime bien imaginer l'air de la poule face à l'opinel ;-).


Tu m'as appris un nouveau mot! opinel, j'aime bien :)

Quelques nouvelles expressions:

-Il y a loin de la coupe aux lèvres (le chemin vers notre objectif est parsemé d'embûches et le résultat n'est pas assuré).
-Il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué (il ne faut pas prendre quelque chose pour acquis avant que ce soit réalisé)
-Il ne faut pas mettre la charrue devant (ou avant) les boeufs (il ne faut pas faire quelque chose avant que les étapes préalables aient été accomplies)
-L'enfer est pavé de bonnes intentions (parfois nous avons de bonnes intentions mais le résultat est désastreux)
-Il ne faut pas dire «Fontaine, je ne boirai pas de ton eau» (on ne peut jamais savoir qu'on ne fera jamais quelque chose... never say never!)

Un personnage d'une série télévisée québécoise a utilisé une variation d'un de ces proverbes:

-Il ne faut pas vendre la peau de l'ours, surtout s'il n'est pas d'accord avec le prix.
SandraM
Posted: Thursday, October 15, 2009 12:14:47 PM
Rank: Advanced Member

Joined: 3/11/2009
Posts: 396
Neurons: 1,437
JPK wrote:

-Il y a loin de la coupe aux lèvres (le chemin vers notre objectif est parsemé d'embûches et le résultat n'est pas assuré).
-Il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué (il ne faut pas prendre quelque chose pour acquis avant que ce soit réalisé)
-Il ne faut pas mettre la charrue devant (ou avant) les boeufs (il ne faut pas faire quelque chose avant que les étapes préalables aient été accomplies)
-L'enfer est pavé de bonnes intentions (parfois nous avons de bonnes intentions mais le résultat est désastreux)
-Il ne faut pas dire «Fontaine, je ne boirai pas de ton eau» (on ne peut jamais savoir qu'on ne fera jamais quelque chose... never say never!)



On se rapproche plutôt des proverbes, là. Ils sont souvent imagés d'ailleurs.

JPK wrote:

Tu m'as appris un nouveau mot! opinel, j'aime bien :)


C'est un nom de marque en fait. Tu sais, c'est ces couteaux à manche en bois. Voilà un lien vers une photo opinel
À plus !
tchensa
Posted: Tuesday, October 27, 2009 6:34:53 AM
Rank: Advanced Member

Joined: 9/8/2009
Posts: 42
Neurons: 126
Location: Belgium
j'en ai quatre, que j'ai entendu ce matin dans la même phrase.
Malgré que ce soit des expressions très courantes, les 4 dans la même tirade de ma collègue, c'etait assez drôle!

ça me casse les pieds!
ça me tape sur le nerfs!
Je vais péter un plomb!
La coupe est pleine!

Heureusement ça ne m'était pas adressé! ;-)
SandraM
Posted: Tuesday, October 27, 2009 9:47:47 AM
Rank: Advanced Member

Joined: 3/11/2009
Posts: 396
Neurons: 1,437
Apparemment, elle avait vraiment la fumée qui lui sortait des oreilles ;-).
À propos, ça me fait penser à une autre que j'aime bien : pour dire je vais me faire disputer, ça passera mal etc. "je vais me faire appeler Arthur". J'aime bien le fait qu'on ne peut pas s'empêcher d'avoir comme première réaction "Pourquoi Arthur ?"
tchensa
Posted: Wednesday, October 28, 2009 6:34:51 AM
Rank: Advanced Member

Joined: 9/8/2009
Posts: 42
Neurons: 126
Location: Belgium
clair! pourquoi Arthur???

j'ai trouvé une explication assez amusant sur le net: je vous l'offre (lol)
mais sachez qu'elle n'est pas obligatoirement juste. Elle daterait de la seconde guerre mondiale.

Dans la France occupée, à certaines périodes de l'année, le couvre-feu commençait à huit heures du soir.
Les patrouilles allemandes chargées de son application avaient pour habitude de prévenir les retardataires en leur indiquant leur montre et en leur disant "Acht Uhr !", ( "Huit heures !) qui se prononce à peu près comme 'artour'.

De 'artour' à 'Arthur', il n'y a qu'un pas quand on ne comprend rien à l'allemand, on imagine bien le pauvre gamin qui rentrait chez lui après s'être fait sermonner par le chef de patrouille, se plaindre non seulement de s'être fait gronder, mais en plus de s'être fait appeler Arthur alors qu'il s'appelait Julien.


j'adore!

Merci Sandra pour cette nouvelle expression que je n'avais jamais entendue et dont une des explications est très drôle!
SandraM
Posted: Wednesday, October 28, 2009 7:18:11 AM
Rank: Advanced Member

Joined: 3/11/2009
Posts: 396
Neurons: 1,437
Je ne connaissais pas l'explication, merci tchensa. Une de mes tantes utilise fréquemment cette expression et elle est de la génération qui a vécu la guerre. Peut-être une confirmation ?
Tú Quắn
Posted: Saturday, December 17, 2016 12:50:40 AM

Rank: Newbie

Joined: 12/17/2016
Posts: 2
Neurons: 10
L'équivalent en anglais est marrant aussi, je trouve "to push up the daisies" (qu'on pourrait traduire par "pousser les pâquerettes par en-dessous") why . Une de mes tantes utilise fréquemment cette expression
anton exobio
Posted: Monday, February 27, 2017 8:59:01 AM

Rank: Advanced Member

Joined: 4/10/2014
Posts: 14,691
Neurons: 39,639
Location: Le Mans, Pays de la Loire, France
Ça m'tape sur l'système.

La moutarde me monte au nez.

J'vais lui refaire le portrait.

Il mange les pissenlits par la racine.

Elle a les boules.

Je fais tapisserie.

Elles ont la gueule de bois.

Ça s'est joué dans un mouchoir de poche.

♪♫
Users browsing this topic
Guest


Forum Jump
You cannot post new topics in this forum.
You cannot reply to topics in this forum.
You cannot delete your posts in this forum.
You cannot edit your posts in this forum.
You cannot create polls in this forum.
You cannot vote in polls in this forum.

Main Forum RSS : RSS
Forum Terms and Guidelines. Copyright © 2008-2017 Farlex, Inc. All rights reserved.